Podcast L’Œil écoute #10 : Laurence Leblanc

Au sein de la photographie contemporaine, l’artiste Laurence Leblanc a tracé un chemin tout à fait singulier, éloigné des choses attendues ou des cases habituelles, et à l’écart des contingences du marché de l’art. Son œuvre plastique, un dialogue constant entre photographie, vidéo et son, fait confiance à son instinct. Surtout, elle est fidèle à la manière dont son histoire s’est construite, sur le socle d’une « liberté guidée » acquise dans ses jeunes années au sein d’un atelier de l’école Martenot.

Avec Yannick Le Guillanton, nous faisons un tour d’horizon des différents moments de son parcours professionnel commencé aux côtés de Jacques Higelin puis de Peter Gabriel qu’elle a suivi lors de sa tournée mondiale « Secret World » au début des années 1990. Photographe de l’émotion, elle n’a eu de cesse de chercher à nous montrer ce qui se cache « sous l’apparente surface des choses et des êtres ». Avec Laurence Leblanc, la photographie est cet art de rendre visible l’invisible, d’immortaliser un monde avant qu’il ne disparaisse ou de rendre hommage à ceux qui ont survécu ou qui vivent au-delà de la mort, qu’il s’agisse des âmes errantes des victimes du génocide perpétré par les Khmers rouges qu’elle a cherché à faire surgir en faisant le portrait des figurines en argile de « L’Image manquante » du cinéaste Rithy Panh ou qu’il s’agisse des enfants qu’elle a saisis dans les rues cambodgiennes en produisant des images où le flou magnifie à merveille le mouvement pour la vie, coûte que coûte.

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux :

Partager sur facebook
partager
Partager sur twitter
Tweeter
Partager sur linkedin
informer
Partager sur email
Envoyer

Découvrez nos autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

non ut facilisis felis accumsan pulvinar