Charlotte Bresson

Charlotte Bresson, qui se destinait à être détective privée, découvre lors des détours des couloirs de la fac de droit le laboratoire photo. Révélation : elle sera photographe. Diplôme en poche, elle donne des cours photo dans toutes les écoles d’Auvergne (ou presque).

En 2003, installée à Paris, elle devient l’assistante de tous les photographes de l’agence Rapho (ou presque).

En 2010, photographe indépendante, elle co-fonde le collectif Images sensibles avec Caterina Suzzi et Emmanuelle Foussat, avec qui elle expose et travaille fréquemment sur des sujets sociaux.

Entre deux travaux de commande, elle nourrit son travail personnel de sa curiosité du monde, en laissant leur part de mystérieux et de suggestivité aux choses qui l’entourent.

Actualités

Son travail

Ses oeuvres

Couverture provisoire

Clichés, Made in U.S.A

Clichés, Made in U.S.A met en scène les images prises par Charlotte Bresson pendant son séjour familial en Californie et raconte l’histoire d’une installation transformée en récit photographique introspectif par le choc d’une rupture sentimentale qui n’aurait pas dû avoir lieu.

À son retour en France, la sidération cède peu à peu la place à une réflexion sur l’expérience vécue, grâce à une conversation menée avec le sociologue Mikaël Salaün, et poursuivie plusieurs mois durant, sur la base d’une sélection de « clichés » choisis par la photographe pour rendre compte de son parcours, à la fois intime et photographique.

Cette conversation est un voyage, comme celui qui conduit Charlotte Bresson dans la traversée de six États américains. En même temps qu’elle, nous sommes confrontés à cette notion de « cliché » : cliché de l’épouse trahie, clichés d’une Amérique âpre et intransigeante.

Panier

0

Votre panier est vide.

Hit Enter to Rechercher or Esc key to close