Exposition Climate Heroes à Photo Climat

L’exposition

À l’occasion de la première édition de PhotoClimat, la biennale sociale & environnementale de Paris, qui aura lieu du 18 septembre au 17 octobre, nous avons le plaisir de vous présenter le livre et l’exposition CLIMATE HEROES du photographe Maxime Riché.

Qui sont ces héros ? Ce sont des gens ordinaires qui, un jour, ont agi pour modifier leur manière de consommer, de produire ou d’utiliser les ressources qui les entouraient.

Ces héros, Maxime Riché témoigne de leur parcours depuis plus de 10 ans. Avec ce livre, il a rassemblé les histoires de 16 héros les plus emblématiques. Ils sont autant de sources d’inspiration à retenir pour faire émerger, à votre tour, un monde nouveau.

Avec « ce petit manifeste d’engagement écologique », comme l’a imaginé et conçu Maxime, vous irez notamment à la rencontre de :

  • Bun Saluth, moine bouddhiste au Cambodge, qui a consacré les 12 dernières années de sa vie à la protection de plusieurs milliers d’hectares de zone forestière
  • Chewang Norphel, ancien ingénieur civil, qui, en Inde, participe à la construction d’immenses réservoirs et de barrages visant à conserver et domestiquer l’eau de fonte des indispensables glaciers environnants.
  • Mas Paryoto qui, en Indonésie, dans la forêt de Sumatra, a stoppé son activité illégale de déforestation pour
  • Bren Smith, qui, dans le Connecticut, cultive aujourd’hui du varech et des coquillages, au lieu de pratiquer la surpêche intensive de la morue pour le compte d’enseignes telles que McDonald’s.
  • Erik Andersen, agriculteur à Samsø (Danemark), qui a modifié son tracteur pour remplacer le carburant par de l’huile de colza qu’il presse lui-même
  • Isatou Ceesay, en Gambie, qui collecte sur les décharges autour de son village une partie du plastique recyclé par l’ONG Women Initiative pour en faire des accessoires. Ainsi, les déchets ménagers transformés offrent un revenu mensuel à plusieurs familles.
  • Joe Justice qui travaille à construire aux États-Unis, dans la banlieue de Seattle, une voiture qui ne consommerait que 2,3 litres aux 100 kilomètres
  • Perinne et Charles Hervé-Gruyer qui ont réussi avec leur ferme du Bec-Hellouin à prouver qu’il est possible d’être autosuffisants via la pratique de la permaculture.

Maxime Riché prendra la parole lors de la table-ronde « Photographie documentaire et engagement pour la planète » à la SCAM le mercredi 29 septembre prochain.

Informations pratiques

Retrouvez l’exposition Climate Heroes au Jardin de l’hôtel de sens.

7 rue des Nonnains d’Hyères
Lundi-vendredi : 08:00-20:50
Samedi-dimanche : 09:00-20:50
Gratuit.
Toutes les informations sur le site de Photo Climat

À propos de Photo Climat

Nicolas Henry et l’association Letourdunmonde lancent la première édition de PHOTOCLIMAT, Biennale sociale et environnementale, qui aura lieu du 18 septembre au 17 octobre 2021 à Paris. PHOTOCLIMAT propose un parcours d’expositions réunissant des artistes internationaux engagés, dont les œuvres photographiques sont associées au travail mené par des acteurs majeurs de l’engagement écologique en France – ONG, associations, fondations – pour sensibiliser le public, notamment les jeunes générations, à l’urgence de la question climatique.La première édition de la Biennale PHOTOCLIMAT est soutenue par la Ville de Paris, avec le marrainage de Madame la Maire de Paris, Anne Hidalgo.Le parcours PHOTOCLIMAT, à ciel ouvert et en libre accès, se déploiera au cœur de la capitale : Place de la Bastille, Canopée des Halles, église Saint-Eustache, Place des Vosges… et aussi dans des espaces du Grand Paris, comme la Maison des Arts de Créteil ou la Fondation GoodPlanet.

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux :

Partager sur facebook
partager
Partager sur twitter
Tweeter
Partager sur linkedin
informer
Partager sur email
Envoyer

Découvrez nos autres articles

RECHERCHE