Shopping Cart

No products in the cart.

2021 News

2021 News

ELEPHANT

An Intimate Face to Face
DISCOVER

SAGAS

Je n’habite pas l’Islande, c’est l’Islande qui m’habite. Depuis plus de dix ans, je la sillonne par ses pistes et ses sentiers. Elle est devenue ma terre promise.

SAGAS est une échappée photographique dans une Islande millénaire. Pour ce voyage onirique, le noir & blanc s’est imposé. Il est le langage d’un temps immémorial, le seul à même de transmettre la force brute de mes émotions.

Un livre d’Olivier Joly – 30 x 28 cm – 192 pages – Français et anglais –

ELEPHANT

Au Kenya, en Namibie, en Afrique du Sud, au Botswana et en Tanzanie, Laurent baheux a croisé le chemin de ces mammifères qui incarnent avec tant de majesté le monde sauvage, sa beauté et ses mystères.

Ce livre offre le spectacle incomparable d’un face-à-face intime avec l’animal, ici traité comme un sujet à part entière, à égalité avec l’homme, et il nous incite à prendre le temps de le contempler, pour mieux nous interroger sur notre relation au monde sauvage et sur notre place en son sein.

SEMEUSES DE JOIE

« Beauté des regards, beauté des paysages. Lumière des sourires, lumières du ciel et des neiges. Clairs-obscurs des sublimes images de Caroline Riegel, clairs-obscurs des joies et des peines d’une vie rude, mais inspirée par le sens profond. Un autre monde, hors du monde, au coeur du monde. » Matthieu Ricard
Moine bouddhiste, photographe, auteur

Un livre de Caroline Riegel. 208 pages, format 29×23,8 cm, relié cartonné

USEFUL LIES

« Éric Antoine a beaucoup regardé la peinture hollandaise du XVIIe siècle, notamment. S’il avait été peintre –  une telle hypothèse ne cessant de jeter son ombre portée sur son travail photographique –, il aurait été un peintre de natures mortes. Parce que la vie silencieuse est son affaire. Parce que, plus encore, cet art où la présence des choses va de pair avec le rappel de leur vanité est son lieu : celui d’un homme qui parvient, en un même acte photographique, à convoquer présence et absence. Le symbole est ce qui rassemble. Son étymologie grecque le dit : « mettre ensemble ». Il s’agit de restaurer un lien : de relier le visible et l’invisible, le présent et l’absent, ce qui est là et ce qui n’est plus. »

Pierre Wat, extrait de Cerveaux in Useful Lies. Pierre Wat est professeur d’histoire de l’art à l’université Panthéon-Sorbonne.

Un livre d’Éric Antoine. Format 30×24,5 cm, relié cartonné, couverture toilée

S’élever au milieu des ruines, danser entre les balles

« Il existe un envers de la guerre. Avant que les combats s’annoncent, il y a en arrière du front la longue attente des celles et ceux qui devront les mener. Puis, une fois que les armes se sont tues, reste le silence des ruines. Et ces moments et ces lieux, hors du fracas des armes où l’on ne se bat plus ou pas encore, où l’on ne meurt plus ou pas encore, c’est aussi la guerre. Maryam Ashrafi y est chez elle, comme sur les champs de bataille. C’est là qu’elle creuse sa marque dans les corps, qu’elle s’incruste dans le paysage, qu’elle transforme les hommes et les femmes, qu’elle colle aux pas des enfants. Ce monde intermédiaire, entre la mort qui rôde et la vie qui se poursuit, elle le parcourt depuis son premier séjour au Kurdistan en 2012 et n’a cessé de l’arpenter depuis le début de l’affrontement entre les forces kurdes et l’État islamique, en 2014. »

Allan Kaval, journaliste au Monde.

Un livre de Maryam Ashrafi, 352 pages, format 21×27 cm, relié cartonné

ABOVE

« Les montagnes ne vivent que de l’amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l’herbe s’épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n’a pas de prix : le bonheur que l’on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent. » Gaston Rébuffat.

Livre de Thomas Cauwels, 200 pages, format 28×37 cm, relié cartonné.