LE MAGAZINE

Actualités

Podcast « L’Œil écoute » #17 : Denis Dailleux ou « comment parler de son désir en le sublimant ? »

Podcast disponible sur Deezer, Spotify, Apple Podcast et Soundcloud. On n’échappe pas à son enfance. Celle de Denis Dailleux est marquée par l’omniprésence des images. Près d’Angers, pendant 10 ans, le petit village rural où vit sa famille est l’objet d’une enquête sociologique menée par un universitaire américain et ses étudiants : il est alors fasciné par les planches-contact qu’un d’entre eux, devenu un proche de la maison, réalise. Dans le même temps, l’enfant est marqué du sceau des rituels et des icônes religieuses, du spectacle de la messe et du mystère de la foi. Sa grand-mère l’emmène chaque dimanche

Voir en détail >

Hemeria ouvre une boutique éphémère à Paris

Nous ouvrons exceptionnellement la Galerie 89, à côté de notre atelier, pendant les week-ends du 27-28 novembre et du 11-12 décembre. Accès libre. 11h-19H 89 avenue Daumesnil, 75012 Paris. Expositions, signatures en présence des photographes et présentation des livres d’exception de cette fin d’année 2021. Programme Samedi 27 novembre et dimanche 28 novembre seront présentés en présence des photographes : S’élever au milieu des ruines, danser entre les balles de Maryam Ashrafi SAGAS d’Olivier Joly Samedi 11 décembre seront présentés en présence des photographes : Semeuses de joie de Caroline Riegel (16h-19h) Thomas Crauwels (11h-19h) Olivier Joly (16h-19h) Regards d’André

Voir en détail >

Exposition Lux in Tenebris de Patricia Canino

Connue pour ses courts métrages sur l’art et ses photographies de mode, Patricia Canino a réalisé un travail photographique tout particulier sur les icebergs à la dérive du Groenland. Si, du cinéma, elle a gardé le sens de la mise en scène, le travail de la lumière est devenu le cœur de son travail à la prise de vue. Avec les icebergs, les images elles-mêmes deviennent matières à transformation et métamorphoses de la lumière. Des éclats de lumières négatives solarisées vibrent, la profondeur du noir se déploie dans toute sa puissance, le blanc des glaces devient minéral, la surface de

Voir en détail >

Podcast « L’Œil écoute » #16 : Régis Samba-Kounzi ou « la nécessité de faire corps tout en gardant ses spécificités ».

Le podcast est disponible sur Deezer, Spotify, Apple Podcast et Soundcloud en bas de cette page. – La scène photographique africaine, francophone et anglophone, retient de plus en plus l’attention du public et des organisateurs de festivals. Preuve en est la place des artistes issus de ce continent présentés aux dernières Rencontres d’Arles avec THAWRA ! RÉVOLUTION ! SOUDAN, HISTOIRE D’UN SOULÈVEMENT ou The New Black Vanguard. Souvent peu connus en Europe, leur présence manifeste la vigueur de leur création, son foisonnement et la puissance des messages à transmettre, qu’il s’agisse des enjeux liés à l’égalité hommes/femmes ou à la

Voir en détail >

Exposition Climate Heroes à Photo Climat

L’exposition À l’occasion de la première édition de PhotoClimat, la biennale sociale & environnementale de Paris, qui aura lieu du 18 septembre au 17 octobre, nous avons le plaisir de vous présenter le livre et l’exposition CLIMATE HEROES du photographe Maxime Riché. Qui sont ces héros ? Ce sont des gens ordinaires qui, un jour, ont agi pour modifier leur manière de consommer, de produire ou d’utiliser les ressources qui les entouraient. Ces héros, Maxime Riché témoigne de leur parcours depuis plus de 10 ans. Avec ce livre, il a rassemblé les histoires de 16 héros les plus emblématiques. Ils

Voir en détail >

Exposition & Pop-Up Store Hemeria à Arles 2021

Pour la troisième année, Hemeria s’installe à Arles dans un atelier d’artisans pour une résidence hors-les-murs le temps des Rencontres. Le public arlésien est invité à découvrir les photographes qu’elle soutient au sein de ce pop up entièrement dédié à la photographie et au livre. L’occasion pour tous les amoureux du médium photographique d’échanger et de se nourrir du travail des artistes. À Arles, Hemeria montre ainsi toutes les facettes de son écosystème, à la fois maison d’édition, plateforme de crowdfunding, galerie et librairie en ligne et véritable lieu culturel. Signature du livre Structure d’Isabelle Boccon-Gibod + Vernissage >> le

Voir en détail >

Podcast « L’Œil écoute » #14 : Sophie Zenon (2ème volet)

« Épaisseur du temps, exaltation de la vie ». Sophie Zénon mène un travail photographique qui interroge la mémoire et l’oubli, la perte et l’absence, au sein d’une réflexion plus large sur le passage du temps et la mort. Comment rendre compte du passé quand le langage manque ? Comment rendre visible l’indicible ? Quelle histoire, quel imaginaire produire, transmettre quand tout vous manque ? Comment produire des images malgré tout ? Envisageant le paysage comme un lieu d’expérience, de méditation, elle aborde le passé dans sa dimension de présent et le vivant dans sa capacité de résilience. Ses œuvres

Voir en détail >

Podcast « L’Œil écoute » #14 : Sophie Zénon (1er volet)

«  Ressouvenance ou généalogie active des disparus » Sophie Zénon sait que l’histoire est une « matière vivante ». Historienne de formation, inspirée par les travaux de Georges Didi-Huberman, elle a développé une démarche holistique qui s’intéresse plutôt aux petites histoires anonymes qu’à l’épopée des grands bouleversements, et qui donne, en plus d’un solide socle théorique, une vraie place à l’instinct de la chercheuse, l’attirant vers des dimensions oniriques, voire chamaniques. Ses thèmes de prédilection, depuis qu’elle a commencé à utiliser la photographie comme outil de recherche en 1996 jusqu’à en faire une pratique artistique à part entière à partir de 2001, tirent

Voir en détail >
Couverture_livre_Her_Dior

8 mars 2021 : Soyons tous féministes !

Un ouvrage paru fin 2020 a certainement retenu l’attention de bon nombre d’entre vous. Dans leur ouvrage manifeste Une histoire mondiale des femmes photographes, Luce Lebart et Marie Robert se sont interrogées sur la place des femmes dans le monde de la photographie depuis la création du médium en 1839. Force fut de constater qu’un mot, très fort, résumait à lui seul cette place : « l’effacement », « l’effacement des femmes dans l’histoire de la photographie ». Mais pourquoi le monde de l’image aurait-il échappé à un mouvement global qui a édulcoré le rôle des femmes, voire l’a effacé ? Au début du

Voir en détail >

Sélection Noël : 7 livres à (s’)offrir pour célébrer la photographie et ses auteurs

HEMERIA vous propose sa sélection de Noël : 7 livres pour célébrer la photographie et ses auteurs. Trouvez le style qui correspond à vos envies, et à votre budget. 1 – Imagine : penser la paix45€ TTCOuvrage collectif[Photojournalisme, réflexions, photographie documentaire]   Fenêtre ouverte sur l’espoir et la résilience, cette anthologie de textes et d’images a pour vocation d’encourager la prise de parole et la conversation autour de l’enjeu de la construction de la paix et de l’arrêt des conflits dans le monde. Égalité, dialogue, devoir de mémoire, justice, réconciliation, pardon, récit commun… Ces mots ont une signification et elle s’exprime

Voir en détail >

Podcast L’Œil écoute #9 : Sylvie Hugues – Partie 2

Lors du premier volet de L’Œil écoute consacré à Sylvie Hugues, vous l’avez entendue évoquer la programmation du Festival du Regard, qui se déroulera finalement jusqu’à fin décembre à Cergy-Pontoise. L’ancienne directrice de la rédaction de Réponses-Photo est également revenue sur les différents workshops qu’elle organise avec la photographe Flore pour faire « accoucher » les stagiaires qu’elle accueille des projets les plus prometteurs. Ce deuxième volet vous dévoile une facette plus intime de la femme et surtout de la photographe qu’elle est aussi. Si Sylvie Hugues a toujours été discrète sur sa pratique, nous découvrons que celle-ci a été incessante depuis son plus

Voir en détail >

Revue de presse #1 : Laurent Ballesta, Planète Méditerranée

Avant la parution en librairie de Planète Méditerranée, le dernier ouvrage de Laurent Ballesta, nous vous proposons un tour d’horizon des articles parus dans la presse ces dernières semaines. Les médias ont parlé du livre, présenté en exclusivité lors de l’exposition Espaces liquides que nous avons organisée du 6 au 14 septembre dernier à Paris, et bien entendu du film documentaire diffusé sur Arte et montré en avant-première au cinéma Max Linder le 7 septembre… Une actualité très riche, qui ravira, nous l’espérons, tous les fans du travail de Laurent Ballesta et ceux qui le découvrent. > L’album RSF pour

Voir en détail >

Pop Up Hemeria, septembre 2020 : un espace éphémère mais une joie durable !

Hemeria s’est installée du 6 au 26 septembre dernier au 10 rue de Braque, dans le Marais, pour une résidence hors-les-murs, et a accueilli à cette occasion une sélection d’artistes au sein de cet espace pop up dédié à la photographie et au livre. L’idée de cette maison temporaire fut inspirée par l’envie de recevoir un public éclectique, porté par une volonté de partager une même passion au sein d’un lieu chaleureux. Il a été pensé pour créer des conditions susceptibles de faire émerger des rencontres, des découvertes, des échanges et de se nourrir du travail des artistes. Pour faire bouger

Voir en détail >

Podcast L’Œil écoute #9 : Sylvie Hugues

Sylvie Hugues compte parmi les personnalités les plus investies pour défendre la photographie sous toutes ses formes. Certains pourraient la qualifier d’incontournable mais ce serait pour mieux saluer son implication sans faille pour transmettre le goût de la photographie auprès du plus grand nombre. Parmi ses nombreuses activités, elle est, avec Mathilde Terraube, la directrice artistique du Festival du regard, qui met la photographie à l’honneur dans l’ouest parisien depuis sa création par Éric Vialatel en 2015. Yannick Le Guillanton a rencontré cette amoureuse de la photographie et des livres cet été, alors qu’elle était en pleine préparation de la

Voir en détail >

Podcast L’Œil écoute #8 : Olivia Gay « La couleur en photographie »

Pourquoi s’intéresser à la couleur ? Comme le soulignait Dominique Simonnet dans sa préface du Petit Livre des couleurs de Michel Pastoureau en 2005, « les couleurs ne sont pas anodines, elles véhiculent des codes, des tabous, des préjugés auxquels nous obéissons sans le savoir, (…) elles sont de formidables révélateurs de l’évolution de nos mentalités ». Aujourd’hui, l’image est omniprésente dans nos vies, et depuis que la photographie s’est accaparée la couleur, certains de ses plus grands noms ont su l’utiliser pour développer une signature unique. Comme des peintres coloristes, ils ont intégré dans leur réflexion le rôle de la couleur

Voir en détail >
Panier d’achat

Aucun produit dans le panier.